Bienvenue à la Majiknath Akademi !

Je me présente : Majiknath, 756 ans, fée cuisinologue bretonne, résoud tous les problèmes culinaires des enfants ! Pour cela, j’ai créé une école un peu spéciale : la Majiknath Akademi ! Ici, seuls sont autorisés les jeunes gourmandes et les jeunes gourmands. Il n’y a ni devoir, ni notes, ni besoin de se lever tôt le matin,… mais obligation d’être curieux !

Il te suffit de me poser sur mon blog toutes les questions culinaires qui te passent par la tête : sur des recettes de gâteaux, de plats faciles, sur des ingrédients (comme le chocolat, la farine, le sucre,…), sur des mélanges de saveurs ou  bien des formules magiques (mais il faudra les mériter !) !

 

Je te répondrai le plus rapidement possible même si je suis très souvent en Mission Majik, comme ici sur cette photo avec Anna  et Dame Vache (Anna voulait des crêpes : nous sommes donc allées chercher du lait !).

Majiknath, Anna et Dame Vache

 Si tu veux me poser une question, clique ici !!

Si tu veux en savoir plus sur moi, clique ici !

 ………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Je voudrais apprendre à faire les sardines à l’huile qui soient aussi bonnes et même meilleures que les sardines en boite. As-tu une recette?

Telle est la demande de cuisinologie de Pil du 30 mai 2011. 

Non car c’est vraiment une recette adaptée à la conserve ! Mais pour avoir des sardines à l’huile faites maison vraiment « Trop Mad », cuisine les avec de l’huile et des sardines « tip-top » ! Ne sois pas pressé d’ouvrir trop vite le bocal car ça devient meilleur en étant patient …

Tu sais, il y a aussi de très bonnes conserves dans le commerce … « La Compagnie du Poisson » par exemple !

Majiknath

J’aimerais connaître ta recette de caramel au beurre salé !

Telle est la demande de cuisinologie d’Hélène du Canada du 18 mai 2011. 

Mais bien sûr que je peux te la donner même si elle doit rester confidentielle !! Pour réaliser cette recette, il faut l’aide d’un parent !

Les ingrédients : 125 g de sucre + 20 cl de crème + 50 g de beurre

Dans une casserole très propre, verser le sucre et 2 cuillérées à soupe d’eau. Cuire le sucre jusqu’à qu’il caramélise (pas trop sinon il devient amer). Ajouter doucement la crème et le beurre coupé en petits morceaux. Fouetter régulièrement en laissant cuire sur un feu doux jusqu’à ce que la crème au caramel soit homogène. Laisser refroidir. Bonne dégustation et à bientôt !

Majiknath

Connais-tu la recette du flan d’avoine ?

Telle est la question de cuisinologie d’Erwann du 15 avril 2011.  Erwann ajoute : »ma grand mère en raffole et c’est bientôt son anniversaire ! »

Je te propose une recette de flan d’avoine que ma grand-mère m’a transmise … j’espère qu’elle ressemblera à celle que ta grand mère aime déguster ! Tiens moi au courant !
Cette recette est disponible sur le blog de ma cousine Nathalie Beauvais qu’elle a appelé MPUCBTB (Mouvement Pour Une Cuisine Bretonne Trop Bonne). Tu n’as qu’à cliquer sur le lien qui suit :
http://mpucbtb.jardin-gourmand.fr/index.php?2008/11/28/64-n-18-creme-d-avoine

A Bientôt !

Majiknath

Comment on fait des truffes au chocolat ?

Telle est la question de cuisinologie de Solenn du 17 mai 2010.  Solenn ajoute qu’elle souhaite une réponse ramide !! C’est vrai qu’une envie de truffe n’attend pas ! Majiknath, fée cuisinologue bretonne, répond :

J’ai participé dernièrement à un congrès international de cuisinologie dont une des commissions traitait de ce sujet. J’ai soutenu devant mes consœurs et confrères que la meilleure truffe était bretonne en reprenant les travaux de Nathalie Beauvais et de sa fameuse recette de « truffes au chocolat et au caramel au beurre salé ». Tu retrouveras sa recette  sur le blog du Mouvement Pour Une Cuisine Bretonne  Trop Bonne (le fameux MPUCBTB) : clique ici ! J’attends avec impatience tes commentaires ! Bon appétit !  

Pour la chandeleur, fête des crêpes !

Parce que vous le valez bien et que la chandeleur ne se loupe pas,  je vous livre ma recette secrète pour de bonnes crêpes !!

 

Crêpes ingrédients pour 20 crêpes de froment
(avec une poêle de 20 cm de diamètre)

250 g de farine de froment
4 œufs
100 g de beurre + beurre pour la cuisson
30 g de sucre
½ litre de lait (plus si la pâte est trop épaisse)

 

 

Chiffre en rouge : il n’existe pas encore de super robot pour t’aider à cuire tes crêpes… je te donne l’ordre de faire appel à un adulte pour te seconder

Anna mélange les ingrédientsun adulte pour te seconder !

1 . Dans un saladier, verse la farine et le sucre. Mélange et forme une fontaine.
2 . Casse les œufs entiers au centre. Incorpore petit à petit au fouet les œufs à la farine et ensuite le lait.
3 . Fouette vigoureusement le tout afin d’obtenir une pâte bien lisse.
4 . Mets le beurre à fondre dans une petite casserole et laisse-le sur le feu jusqu’à ce qu’il prenne une jolie couleur noisette (mais surtout pas plus foncée car tes crêpes ne seront ni bonnes pour ta santé, ni agréables pour ton palais).
5 . Incorpore doucement le beurre noisette dans la pâte tout en fouettant.
6 . Laisse reposer la pâte 1 heure et profite de cette pause pour commencer à faire ta vaisselle !
7 . Dans une poêle anti-adhésive chaude, verse une noisette de beurre et une petite louche de pâte. Etale la pâte le plus rapidement et le plus finement possible. Retourne la crêpe dès que les bords commencent à colorer et laisse-la cuire jusqu’à ce qu’elle soit légèrement dorée des deux côtés.
8 . Mets une petite pincée de sucre sur chaque crêpe et déguste aussitôt !

Je sais bien qu’elles sont délicieuses, mais ce n’est pas une raison pour se goinfrer ! Si tu manges trop vite, tu n’as plus le plaisir de déguster et tu ne te rends plus vraiment compte si tu as encore faim. Et je ne te raconte pas comment tu vas te sentir lourd après ton goûter !

Vive les crêpes !

Tu peux retrouver cette recette dans mon livre  » Je veux, je fais des crêpes ! » .

Comment fait on du pain crotté (ou perdu pour les bretons) ?

Telle est la question de cuisinologie de Lola et Hugo du 23 janvier 2009.  Majiknath, fée cuisinologue bretonne, répond :

Quand j’étais petite (il y a fort fort longtemps !), c’était une de mes recettes préférées ! Mais je ne faisais que déguster ce fameux  pain perdu. Maintenant que je suis grande, je maîtrise la recette : alors lisez bien !

Tu peux essayer avec tous les pains, mais je te conseille plutôt un pain à mie blanche, serrée avec une croûte pas trop épaisse. Et si ton pain est de la veille, ce sera encore mieux car il absorbera plus de pâte.

Pour 1 pain, il te faut :

  • 3 oeufs
  • 75 cl de lait
  • 30 g de sucre (+50 g de sucre pour cuisson)
  • 100 g de beurre pour la cuisson

Tu mélanges bien tous les ingrédients au fouet et tu trempes ton pain coupé en tranche pas trop fine quelques secondes de chaque côté. Tu les égouttes sur un plat. Là, tu peux appeler un grand pour s’occuper de la cuisson. Tu fais fondre une belle noisette de beurre dans la poêle et tu fais dorer tes tartines de chaque côté. Tu les disposes dans un joli plat de service et tu saupoudres de sucre. Tu continues jusqu’à ce que tu n’aies plus de tartine et de pâtes !

Si tu as ça dans ton placard de cuisine, je te conseille de déguster ton pain perdu arrosé de sirop d’érable : c’est majik !

Bonsoir fée Miam-miam ! Sais-tu comment mélanger la farine avec des oeufs plus rapidement sans en mettre partout (ça s’envole) et sans grumeaux ?

Telle est la question de cuisinologie de Quentin du 20 novembre 2008. Il ajoute :  »ça m’embête pour faire les gâteaux ;o( « . Majiknath, fée cuisinologue bretonne, répond :

Quentin, je comprends tout à fait ton problème : c’est toujours très gênant de salir la belle cuisine de tes parents ! Alors c’est très simple : utilise d’abord un grand saladier pour verser ta farine et les œufs, puis fais avec ta farine ce que l’on appelle une fontaine. Moi, je dirais plutôt un volcan : tu verses en tas ta farine dans le grand saladier et tu creuses un cratère au centre, dans ce cratère tu disposes les œufs (sans les coquilles) et tu les mélanges petit à petit avec un fouet à la farine. Normalement tu obtiens une pâte sans grumeaux et tu ne salis pas la cuisine ! J’attends avec impatience tes commentaires !!!

D’où vient le sucre ? Merci d’avance pour la réponse !

Telle est la question essentielle de Léo du 15 novembre 2008. Majiknath, fée cuisinologue bretonne, répond :

Le sucre que tu trouves dans le commerce en morceaux, en poudre ou en cassonade provient soit de la betterave sucrière soit de la canne à sucre. Mais il peut se cacher dans d’autres plantes comme le raisin, l’érable, le palmier dattier… La nature nous a aussi offert le miel : as-tu déjà essayé de sucrer tes crêpes, ton yaourt, tes gaufres,… avec du miel ? Un véritable délice !

Je tiens aussi, cher Léo, à te souhaiter un super anniversaire (c’est ma louche magique qui me l’a dit ! ). Je te fais plein de gros bisous et n’hésite pas à me contacter de nouveau en cas de problèmes culinaires à résoudre.

 

Pourquoi si je laisse du jaune dans les blancs d’oeufs ils ne montent pas ?

 Telle est la question hautement culinaire de Loulou reçue le 13 nov 2008 ! Majiknath, fée cuisinologue bretonne, répond :

 Merci Loulou pour ta question ! C’est la première fois que je vais donner une explication culinaire par Internet : ça se fête !!!

Je t’explique donc : les blancs d’oeufs grâce à leur formule chimique moussent quand ils sont fouettés vivement ou si tu préfères quand on leur ajoute de l’air. C’est tout le contraire avec les jaunes : le jaune d’oeuf contient des graisses et les graisses empêchent les blancs de mousser. Tu auras le même problème qu’avec les jaunes si tu verses tes blancs dans un récipient gras (mal nettoyé par exemple): les blancs ne pourront pas monter !

A bientôt Loulou !

 

 




recette de patisserie |
yacine&narimane |
club oenologie velizy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | potager la mayanne
| sucrésalé de sasa
| Recettes simples et savoure...